Réflexions d'une jeune fille engagée

Douce France, cher pays de mon enfance, je vois venir des peuples qui t’offensent.

Il revient à ma mémoire des souvenirs familiers
Je revois mes parents venir me chercher
Sur le chemin de l’école ils chantaient à pleine voix
En s’enlaçant et parlant d’autrefois

Douce France, cher pays de mon enfance,
Bercé par les chants de ma mère, je t’ai gardé dans mon cœur
Mais je vois venir des peuples qui t’offensent
Des peuples où les enfants de mon âge, ne partagerons plus mon bonheur
Oui ils seront seuls et n’auront plus de mère
Oui ils seront seuls et n’auront plus de père

Douce France, cher pays de mon enfance,
Bercé de tendre insouciance,je te garde dans mon cœur
Oui je t’aime, et j’ai peur pour toi. 

« Douce France », (reprise)  Charles Trénet

BKh2RhnCYAAHWoq

La loi ouvrant le mariage aux couples de personnes de même sexe a été promulguée par le Président de la République François Hollande et publiée samedi 18 mai au Journal Officiel.

r-JOURNAL-OFFICIEL-MARIAGE-GAY-large570

Mais #Onnelacherien !!! 

« Un Papa, une Maman« , Vanessa Paradis, Louis Chédid

Changer les étiquettes
Ça, bien sûr, je sais faire,
Mais pour que toi tu restes
C’est une tout autre affaire

Et moi, je mélange les formules
Et je perd la mémoire
J’ai découvert le pull
En cherchant l’arrosoir.
Mais là je n’ai rien inventé
C’est quelque chose que tout le monde sait

Il n’y a pas de bonheur plus grand
Que d’être dans les bras de ses parents
Il n’y a pas plus réconfortant, 
Qu’un papa, une maman.

Dès que l’on a cousu des yeux
Sur mon visage,
Le malheur je l’ai vu,
Et il avait ton âge

Il se traîne, il dandine, 
Mon vieux train électrique
Mais au rayon blue-jeans
J’ai croisé l’Amérique.
Et la statue d’la liberté
Sais-tu ce qu’elle m’a soufflé ?

Il n’y a pas de bonheur plus grand
Que d’être dans les bras de ses parents
Il n’y a pas plus réconfortant, 
Qu’un papa, une maman.

Tu ne peux pas rester
Paroles de peluche !
Vouloir être un jouet
Ce serait peine perduche
Et pour la première fois au monde
On est tous sur la même longueur d’onde

Ca fait mal au cœur, aïe, aïe, aïe
Mais il vaut mieux que tu t’en ailles

Il n’y a pas de bonheur plus grand
Que d’être dans les bras de ses parents
Il n’y a pas plus réconfortant, 
Qu’un papa, une maman.

me suivre : @Cruxestmealux

Publicités

4 commentaires sur “Douce France, cher pays de mon enfance, je vois venir des peuples qui t’offensent.

  1. Nathan V.
    18 mai 2013

    Une belle reprise de Charles Trénet ! Vous avez tous les talents : vous savez écrire, et reprendre des chansons! Chanteriez-vous ?
    Pour ceux qui ne connaissent pas l’original : http://www.youtube.com/watch?v=RApXJFVWzQc

    Et voici des blogs pour une belle France : http://www.fdesouche.com/

  2. Orx2
    18 mai 2013

    « Un papa une maman » quelle chanson hautement subversive! 😉 Je ne sais pas si on pourrais toujours faire de telle chanson aujourd’hui …. ! ^^
    Pour ce qui est de la reprise de Charles Trénet, c’est de toi?

    • Oui c’est de moi! Ce n’est pas excellent, mais cette chanson devait faire partie du répertoire de résistance ! 😉

  3. Pierre
    19 mai 2013

    Belle reprise de Charles Trénet Victoire! Et jolie chanson avec Vanessa Paradis! J’aime beaucoup le refrain !!!

Exprimez-vous en postant un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Inspiration musicale

Evasion poétique

Espérance française

Discussions animées

%d blogueurs aiment cette page :