Réflexions d'une jeune fille engagée

Poème adressé à Dominique Venner

Hommage à Dominique Venner

 

 Ainsi, il est parti, tel un héraut d’antan
En laissant derrière lui une femme, des enfants,
Des amis, une terre qu’il chérissait pourtant,
Une notoriété, la vie tout simplement.
Au grand mépris du courroux de ces bien-pensants,
Qui le cataloguaient païen et dissident,
Il a choisi sa mort au milieu de croyants,
Ultime pied de nez à ce monde décadent.

 

Capture-d’écran-2011-11-21-à-10.03.49-650x303

Projet-x

Image: tirées du film « Projet X ». Un film réaliste sur cette société décadente et cette jeunesse sans âme, sans but, sans vie.

 
L’endroit est symbolique, Notre Dame de Paris,
Haut-lieu de notre Histoire dont il était épris.
N’en déplaise aux bigots en dévotion confits,
Qui hurlent au blasphème, le vouent aux gémonies,
Son suicide n’a pas la Cathédrale sali,
Puisqu’il s’est sacrifié au nom de ce pays,
Dit-il « Pour réveiller les consciences assoupies »
Bercées par le ronron de la haine de l’ethnie.

 

choeur

Fallait-il qu’il ressente à ce point une urgence
Pour se priver des siens et mourir pour la France ?
Fallait-il qu’il éprouve une telle désespérance
Pour se tuer au crépuscule de son existence ?
Il est allé au bout, sachant les conséquences
Qu’aurait cet acte, sur les esprits, en toute conscience.

Mourir pour des idées, voilà de la vaillance.
Je salue au passage la non intelligence
Des verbeux, scribouillards et autres pisse-copies,
Politicards ratés et autres repentis
Qui viennent s’indigner de ce geste honni.
Il est mort pour que vous compreniez la vraie vie !
Il était contre le mariage homosexuel
Qui de fait détruisait la famille naturelle.
Il était surtout contre l’islamisation
Qui en Europe fait rage, cette colonisation !!
Il était là, pilier, pour ne pas dire le phare,
Je pleure son absence, je pleure son départ.
Il était patriote, en a payé le prix,
Puisse son geste ne pas demeurer incompris,
Car comme Enoch Powell l’avait si bien prédit,
Il est déjà bien tard, il est près de minuit.

 

Par : Oréliane sur Riposte Laïque 

 

 

Merci à Oréliane pour ce poème qui fait honneur à l’acte de Dominique Venner.

 

Un article éminent à lire sur : La Question

 

 » Le suicide n’est pas un geste chrétien, et nous ne pouvons que condamner l’acte par lequel Dominique Venner vient de mettre fin à ses jours, ce 21 mai 2013 devant l’autel central, au sein du choeur de Notre-Dame de Paris. Mais il est évident que cette décision, en particulier chez un homme comme lui – dont la connaissance approfondie de l’histoire était remarquable – participe d’une volonté de témoigner d’une situation tragique qui menace l’Occident et risque, si rien n’est fait, d’entraîner le vieux continent à son anéantissement.« 

 

Publicités

4 commentaires sur “Poème adressé à Dominique Venner

  1. Dimitri
    22 mai 2013

    Bravo Oréliane pour ce beau poème! Ceci dit je suis d’accord avec la Question concernant le suicide… Mais n’est-ce pas un geste « quasi christique », dans ces circonstances?

  2. Des Esseintes
    31 mai 2013

    Il est désespérant de s’entendre traiter de « bigots » lorsqu’on dit qu’il y a eu blasphème; la poétesse en herbe qui se permet ces épithètes dignes des laïcards anticléricaux devraient réfléchir sur le geste sacrilège et païen de cet homme, face à l’autel de vie du Christ mort pour donner la vie aux hommes. Ce geste est plutôt celui d’un déséquilibré ayant toujours exalté les paganismes sacrificiels gréco-romains et celtiques, religions de superstitions et de barbarie; s’immoler devant le Christ, c’est insulter le Christ… La seule manière pleinement chrétienne de lutter contre le mal de notre temps, c’est l’espérance, la résistance pacifique, et la préparation au martyr. Quant à vous, blogueuse qui vous cachez derrière ce nom illustre, il serait bon que vous ne lui fassiez pas perdre ses valeurs…Chateaubriand a écrit, souvenez-vous en, Le génie du Christianisme, dans lequel il exaltait la religion de vie, d’espérance et d’amour contre les paganismes gréco-romains, religions du chaos et de la mort!

    • Concernant le blasphème de Dominique Venner, sachez que je récuse, en tant que catholique romaine, cet acte. Mais je ne peut cependant pas nier les conséquences de ce geste qui a pour mérite de réveiller les « consciences assoupies ».
      Quant à Chateaubriand, sachez que j’estime lui faire honneur en combattant, chaque jour, pour mes valeurs, valeurs qui furent fondatrices de notre société, mais surtout en combattant justement dans l’espérance.

      • Des Esseintes
        31 mai 2013

        Certes, vous faites honneur à ce cher Chateaubriand à travers votre juste combat, mais je reste sceptique sur le poème de louange à D. Venner. Les veilleurs de la famille, par exemple, sont un bien meilleur exemple pour réveiller les consciences assoupies que le geste de désespoir de cet homme, paix à son âme…

Exprimez-vous en postant un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Inspiration musicale

Evasion poétique

Espérance française

Discussions animées

%d blogueurs aiment cette page :