Réflexions d'une jeune fille engagée

L’après-26 mai : pesons sur les municipales !

influence

Article de François Teutsch

sur Boulevard Voltaire

 » Dimanche 26 mai, nous devrions être des centaines de milliers à Paris pour manifester, une fois encore, contre la loi Taubira. Espérons que la mobilisation sera massive, et que ni la météo capricieuse, ni le découragement lié au vote de la loi ne dissuaderont les opposants. C’est un risque, augmenté par l’assourdissant silence de l’épiscopat français qui montre une fois encore — à quelques exceptions près — sa peur panique de se confronter au pouvoir.

Du côté de la Manif pour tous, après une période de flottement liée aux déclarations intempestives de Frigide Barjot, la présidente de l’association, Ludovine de La Rochère, a repris la main fermement : ses récentes déclarations dans Nouvelles de France sont dépourvues d’ambiguïté.

Puisque nous savons que le gouvernement refusera de céder sur la seule réforme qu’il a menée à bien depuis un an (si l’on excepte l’augmentation massive des impôts et taxes), interrogeons-nous dès maintenant sur la suite des événements.

Les gens « raisonnables » sont acquis à l’idée d’avaler la couleuvre. Remettre en cause le système politico-institutionnel, bouleverser les paradigmes économiques obsolètes leur fait peur. C’est le propre du conservatisme figé. Ces gens-là continueront à voter UMP, dont les meneurs expliquent qu’il faut passer à autre chose. On ne change pas les vieilles habitudes, surtout pour donner sa voix à des mouvements qui remettent en cause l’européisme béat auquel ils sont attachés comme la chèvre à son piquet… Soyons conscients que la question européenne est l’obstacle principal à franchir pour se désintoxiquer de la droite« républicaine ».

Ce sont donc les gens déraisonnables qui devront continuer la résistance. Et ils se heurteront, dans leur entourage proche, à une réprobation discrète, puis hautaine, et enfin à un ostracisme ouvert. Ils peuvent envisager de nouvelles manifestations, et le feront ; mais ils ne disposeront plus de la force logistique de la Manif pour tous, ni de la foule des grands jours. Si l’époque des grandes manifestations est terminée, reste le harcèlement, si bien opéré par les partisans de l’action intensive, au risque bien réel de poursuites pénales systématiques.

C’est désormais vers le champ politique qu’il faut se tourner, en organisant dès maintenant une campagne intensive en vue des municipales, et en proposant une candidature alternative d’union des droites à chaque fois que le candidat officiel aura approuvé, même tacitement, la loi Taubira. En célébrant, par exemple, des mariages homo. C’est en menaçant d’échec les partis aux élections locales que nous leur imposerons de changer de cap. L’ancrage local est vital pour ces partis. C’est un moyen d‘action que nous aurions tort de négliger.  » 

943220_629445990418885_516630623_n

Publicités

Exprimez-vous en postant un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 25 mai 2013 par dans Actualité, et est taguée , , .

Inspiration musicale

Evasion poétique

Espérance française

Discussions animées

%d blogueurs aiment cette page :