Réflexions d'une jeune fille engagée

Prise de positions

***

Si le mouvement de la Manif Pour Tous a pris autant d’ampleur et qu’un grand nombre de nos concitoyens ont perçus ce qu’engage la loi accordant le « mariage pour tous», la présence importante des jeunes est un facteur assez déterminant de la dynamique du mouvement.

Pensaient-t-ils vraiment que nous étions engourdis par ces discours huileux de gauchos-niaiseux-conformistes bien pensants ?

Croyaient-t-ils vraiment que nous étions à ce point apathiques ?

Certes ma génération et celle qui me succède est une génération de jeunes incultes essoufflés, dépolitisés et désintéressés de la chose publique. Et si une once d’opinion politique semble être présente, elle n’est que l’écho du discours dominant. Ce sont des générations qui pensent plus à faire la fête qu’à défendre les valeurs de son pays, ce sont des générations qui noient la France dans l’alcool.

Vous m’accuserez de réduire les jeunes à des stéréotypes. Je vous accuse alors de ne pas ouvrir les yeux.

Mais c’est avec un certain étonnement, et surtout une grande joie, que je découvre qu’il demeure encore des jeunes qui se sentent concernés par l’avenir de la France : la flamme a rejailli et nous nous sommes réveillés. Car ce qui fait la force de la Manif Pour Tous, ce sont les jeunes. Oui, ce sont nous, enfants de la Patrie, qui avançons la tête haute! Nous devons nous battre pour la sauvegarde et le maintient de nos valeurs, de nos traditions, de tout ce qui fonde notre société.

Je ressens un profond sentiment de dégoût en voyant que les gouverneurs profitent de leur pouvoir pour imposer une loi. Ils se réclament de la démocratie mais ne laissent pas le peuple parler. Ils se réclament de la liberté d’expression mais ils censurent les faits réels, évitent les débats, taisent l’opinion des français à coup de pieds et de bombes lacrymogènes.

Mais je ressens aussi  un profond sentiment de dégoût en voyant que les gouverneurs profitent de leur pouvoir pour taire les réalités économiques de plus en plus préoccupantes par des discours ronflants et faussement experts. Je suis dégoûtée de cette société du spectacle où la politique, censée répondre à des principes moraux, n’est que la vitrine d’hommes avides de pouvoir se chamaillant pour accéder aux hautes responsabilités. Nos chefs d’Etats ne sont pas des chefs d’Etats mais des chefs d’entreprises qui cherchent à maintenir leur situation en faisant du clientélisme avec leurs électeurs.

Je ressens un profond sentiment de dégoût en voyant que le règne de la pensée unique étend son pouvoir depuis les années 80 et impose son discours libéral de la concurrence à outrance, du libre-échange et du primat du capital et des richesses sur l’être humain qui n’est plus un être de pensées, de réflexions et de questionnements, mais un simple agent, un point parmi tant d’autres dans le mécanisme de la machine infernale qui détruit tout sur son passage.

Je ressens un profond sentiment de rage en voyant que l’Europe est délaissée à son sort, qu’elle est méconnue de ceux qui souhaitent sa disparition, qu’elle est abandonnée aux mains de spéculateurs immondes qui détruisent et écrasent des pays et des institutions honorables.

J’aime la France ma patrie, son Histoire. J’aime les Rois qui ont fait la France. J’aime la religion catholique sur laquelle s’est construite notre société française. Mais j’aime aussi l’Europe, son peuple, ses écrivains, philosophes, peintres et musiciens. Et je ne souhaite pas que l’Europe soit détruite par l’ingérence des politiques.

Je suis désespérée de cette société qui n’a plus de sens, qui n’a plus d’âme, qui s’auto-détruit et régresse.  De cette société désorientée, désaxée, déstructurée.

Je suis fatiguée de débattre avec des personnes qui ne savent pas parler sans aboyer de faux arguments discréditoires sans fondements et raison d’être : combien de français participant à la manif pour tous considérés d’affreux extrémistes, fascistes, radicalistes et autres termes de ce style ? Combien de français amoureux de leur pays et fiers de l’affirmer considérés comme xénophobes, racistes ?

Cet amas de rapprochements douteux, d’amalgames, me répugne et confirme la vision que je porte sur nos adversaires : eux qui nous prône la liberté d’expression et l’ « ouverture d’esprit » n’ouvrent pas le leur à nos idées qui sont fondées et construites. Leurs armes se réduisent à d’immondes crachats de fausses indignations qui cachent au fond une profonde haine des traditions et des valeurs qui fondent la société française. L’expression d’ « ouverture d’esprit » commence à me chatouiller les narines, car il semblerait qu’être ouvert d’esprit s’est être en accord avec le discours conformiste dominant.

Bien que l’ensemble de mes positions ne soient pas partagés par tous, et je ne le conteste pas, je me permet tout de même d’affirmer que mes futurs lecteurs s’accorderont pour dire que nous ne sommes pas fiers de cette société actuelle et que notre volonté est de la transformer, de la sublimer.

Je ne me présente pas comme une experte en les questions que je vais traiter. Mais ces questions là me concernent et je m’accorde le droit de vous faire part de mes réflexions. Je suis assez instruite pour porter une opinion construite et des arguments fondés, et pas assez pour garder en haleine cette soif de savoir et garder une certaine humilité que chacun devrait maintenir.

Ainsi chers lecteurs, pour l’Honneur de la France. Pour l’Histoire et les traditions de son Peuple, je mènerais une lutte acharnée envers les ennemis de sa dignité.

***

 

A lire : La Chute du monde 

 

Louvre-peinture-francaise-paire-de-chevaliers-romantiques-p1020301

Prise de positions :

 

Chrétiennes Anti-Femen

20 commentaires sur “Prise de positions

  1. Jacques de Bon
    28 avril 2013

    Bravo pour votre détermination et surtout votre courage. Votre courage d’oser dire les choses, de penser et de parler… Quelle belle plume qui plus est!! La France a besoin de jeunes comme vous! Bravo!

    • Je suis sincèrement touchée par votre encouragement, car il est effectivement de plus en plus difficile d’affirmer des opinions qui sont en contradiction avec le discours dominant… J’espère vraiment que les jeunes ne vont pas baisser les bras, en ce qui me concerne, cela n’arrivera pas!

  2. Pense clair
    29 avril 2013

    Très réconfortant de constater que la jeunesse prend la relève! Et avec du panache en plus!
    Bravo!

  3. Jean
    2 mai 2013

    Il ne faut pas désespérer, mais il est vrai que notre société se délite, et dans la méchanceté. J’ai eu beaucoup de problèmes avec mes positions semblables aux vôtres. Je souhaite pouvoir vous aider.

    • isabelle
      2 mai 2013

      bravo victoire tu as de qui tenir !!!!!

  4. lm
    3 mai 2013

    Bravo pour ce Blog!
    Pour vous souhaiter bon vent une citation de votre ailleul un peu déformée pour les circonstances: « Le « blogueur » original n’est pas celui qui n’imite personne, mais celui que personne ne peut imiter. »
    de François René de Chateaubriand
    Extrait du Génie du christianisme

  5. Vehementer
    6 mai 2013

    Mais ces réflexions sont réellement excellentes chères Victoire, vous pensez juste, clair, voyez ce qui ronge notre pays, l’asservi et le réduit sous la domination d’un monde sans âme, dont le seul mobile est la course à l’argent.

    Votre idéalisme est un signe d’espérance pour notre civilisation.

    Toutes mes félicitations et encouragements !

  6. DixMars (@DixMars3)
    11 mai 2013

    Ne vous culpabilisez pas, vous et votre génération. Ce serait plutôt la mienne (j’ai 50 ans) qui aurait des comptes à vous rendre sur notre passivité ces 30 dernières années qui a abouti au vote de cette loi injuste. Mais il n’est jamais trop tard pour bien faire et après nous être réveillés d’un long et profond sommeil nous ne nous rendormirons pas.
    Merci à vous

  7. casimira31
    11 mai 2013

    Bonjour, je réagis à votre billet et surtout à ceci : « Je ressens un profond sentiment de dégoût en voyant que les gouverneurs profitent de leur pouvoir pour imposer une loi. Ils se réclament de la démocratie mais ne laissent pas le peuple parler. Ils se réclament de la liberté d’expression mais ils censurent les faits réels, évitent les débats, taisent l’opinion des français à coup de pieds et de bombes lacrymogènes. »

    Je m’exprime sur votre affirmation, premièrement dire qu’il n’y a pas eu des débats est purement mensonger, certes vous avez le droit de la dire, mais c’est assez hypocrite de votre part.

    Deuxièmement, Hollande a été élu, entre autres, par le peuple pour la légalisation du mariage aux couples homosexuels.

    Et troisièmement, bien que je n’aie rien contre les catholiques et étant athée, ceux qui s’opposent au mariage pour tous sont pour la plupart d’une part des catholiques et une minorité, d’autre part.

    PS : petite rectification, ce sont les opposants qui ont cherché la confrontation avec les forces de l’ordre et dont certains ont eu le toupet et l’inconséquence de mettre en avant leurs propres enfants… pour mieux manipuler l’opinion publique de chez qui est venu la violence, or la violence est venu d’eux-mêmes. Par ailleurs, certains de ces opposants font partie de groupe religieux d’extrême droite.

    Cordialement,

    • Bonjour, je vous remercie tout d’abord de votre intervention. Vous faite l’écho des discours sans fondements que l’on entends tourner en boucle. Quelle déception je dois dire, de ne pas trouver des individus capable d’avancer des arguments justifiés.

      Vous parlez de propos mensongers et d’hypocrisie, je vous retourne, si vous le permettez, le compliment. De quels débats parlez-vous ? Je serais curieuse d’apprendre que le gouvernement ai fait un référendum, n’ai pas agi sous l’influence de lobby dont nous connaissons tous le nom. Je vous demande de faire preuve d’honnêteté. D’ailleurs, vous vous contredisez. Car si je m’accorde le droit d’affirmer mes positions, celles-ci sont le fruit de nombreuses réflexions basées sur des faits. Je ne vois pas ainsi en quoi je suis hypocrite car je suis dans la peine de vous l’apprendre, mais il n’y a eut aucun débat, aucune question posée au peuple.

      Votre deuxième point est juste. Mais Hitler fut élu aussi en 1933, par des procédés démocratiques. Est-ce pour cela que le peuple doit se soumettre à la tyrannie de la majorité ?

      Votre troisième point, tout comme le deuxième, n’est pas un argument en soi et n’a aucune finalité.

      Enfin, je vous invite à visionner d’autres vidéos que le journal télévisé du dimanche vous fait voir (en réponse à votre « PS »). Je n’ai malheureusement rien à vous prouver, car les preuves sont présentes, au-delà de ma volonté. Je n’ai donc rien de plus à ajouter que : informez-vous plus, ayez le souci de la vérité et de l’honnêteté. Votre vision des choses sera, je vous l’assure, différente.

      Cordialement.

  8. Temps à venir
    11 mai 2013

    Bravo jeune fille. Vous témoignez de l’émergence d’une nouvelle génération prometteuse. Un bel engagement… Pour la France!

  9. Jean
    11 mai 2013

    Je ne suis pas sûr que l’angle défense des valeurs nationales soit le bon pour défendre celle du mariage. Mais nul ne peut ignorer votre courage. Je fus très malmené sur twitter pour avoir donné mes raisons contre le « mariage pour tous ». Et quand je dis très malmené, c’est un euphémisme. Notre mariage « français » est une institution de l’église catholique (St Augustin) qui est l’un des fondements de notre société. Il ne serait que dérisoire de vouloir la détourner, la bafouer, dans ce concept burlesque de « mariage pour tous ». Mais ce qui est grave est que c’est l’amorce d’un retour aux mœurs antiques où les hommes adoptaient à la manière de Jules César.

  10. gontcharev
    11 mai 2013

    Très bien parlé! Et là où je suis encore plus en accord avec vous, c’est quand vous parlez « d’ouverture d’esprit »! On nous rabat sans cesse les oreilles avec ça mais en fait sous ce faux prétexte on nous oblige à être d’accord et à gober n’importe quoi et quand je dis n’importe quoi c’est surtout des choses que nous chrétiens, nous nous sommes bien souvent efforcés de rejeter ou de repousser! On est bien loin de l’amour fraternel du Christ : « aimez-vous les uns les autres » mais là c’est se fondre et se compromettre dans la « déchéance »!
    Quand à l’évolution de l’homme et de la société, je suis aussi d’accord avec vous, le changement ou le temps, les progrès technologiques et artistiques etc…devraient permettre de sublimer et d’atteindre comme on dit chez nous: « l’ultime perfection »!
    Hélas, la France, à mon point de vue (même si je suis orthodoxe) connait un certain déclin et subit une certaine tyrannie morale, depuis 1905…Hélas tout cela n’arrive pas qu’en France et c’est peut-être le commencement du règne de la « Bête »! Je ne parle pas de Taubira, mais de celle de l’Apocalypse!(si vous me permettez cette petite plaisanterie…).

  11. Camille G.
    18 mai 2013

    Magnifique… Votre texte est magnifique. Il n’y a rien de plus à ajouter car vous faites le tour de l’ensemble des problèmes sociétaux auxquels nous sommes confrontés. J’aime votre amour pour la France et pour l’Europe qui, même si mal engagée et mal construite, ne doit pas être abandonnée. Car c’est l’Europe de la culture, des arts, des lettres, du cinéma, de la musique. Nous devons sauvegarder notre souveraineté française mais aussi notre souveraineté européenne. Merci d’avoir une belle et intelligente vision sur l’Europe. Merci de montrer que l’Europe peu être autre-chose. Que c’est à nous de la transformer, de la sublimer. Merci.

    • Vous avez compris mon amour pour la France et pour l’Europe… Car effectivement, si l’Europe est malheureusement dominée par des politiques libérales, si elle est entre les mains de spéculateurs, de dirigeants stupides, l’Europe doit être sauvée. Revenir à ses fondements, à sa base. Et devenir l’Europe de la Culture, des Arts, de l’intelligence, de la Beauté. Merci à vous d’avoir compris mon message…

  12. Le Tocard
    18 mai 2013

    Pourquoi pas après tout…
    Vincent Autin, le premier homosexuel à épouser son compagnon, Bruno, le 29 mai à Montpellier, s’est dit « ému » samedi et invite « l’ensemble des Français à venir assister au mariage » prévu le 29 mai à Montpellier.
    « C’est un bonheur immense, je suis ému. Nous invitons l’ensemble des Français à venir assister au mariage », a-t-il déclaré à l’AFP.

  13. directionner
    18 mai 2013

    Excellent.Je suis entièrment d’accord,très chère.Vous possèdez un beau vocabulaire,

  14. Clémence
    19 mai 2013

    Je comprends pas le commentaire de « Le Tocard »… Un peu toqué non? Parce qui si son but c’est de nous dire  » 1.0 les gars, on a gagné, arrêtez de vous battre », il n’a rien compris…. ON NE LÂCHE RIEN! D’ailleurs Victoire, je me permets, mais j’espère que vous serez à Paris le 26 mai !!!!!

  15. freyermuth
    11 août 2013

    Merci chère Victoire pour vos prises de position frappées au coin du bon sens. Cette affaire du mariage pour tous m’a moi aussi profondément scandalisé. Pour en sortir par le haut, voici quelques réflexions en rimes sur ce thème.

    Questions de l’autre bord

    J’ai le plus grand respect pour ceux de l’autre bord,
    Ces gens dont la nature étonne un peu d’abord,
    Mais dont l’inclination, tout à fait légitime,
    Outre un entier accord, mérite notre estime.

    Le Créateur distrait bâcla la direction
    Des élans de leur cœur sans ouïr d’objection,
    Quand d’un tour malicieux, la Nature espiègle
    Permit à leur désir de contourner sa règle.

    Je dénonce le temps pas encore éloigné,
    Où leur destin était des démons empoigné,
    Lorsque sur leur état, mieux que sur un blasphème,
    On jetait lâchement l’opprobre et l’anathème.

    Aujourd’hui, transportés par des souffles frondeurs,
    Ils réclament des droits qu’ils voudraient pourfendeurs
    De l’esprit timoré régissant notre monde,
    Pour qu’enfin à leurs yeux l’égalité abonde.

    Ainsi, se mariant – au prix de grands périls –
    Ils pensent acquérir les droits les plus virils.
    Mais une simple « union » au lieu du mariage
    Les leurs garantirait sans exploiter l’outrage :

    Millénaire deux fois, la noble institution
    Ne saurait dans ces mœurs voir sa dissolution.
    Unissant homme et femme, elle agrée la Nature
    Et loue le Créateur dans sa magistrature.

    Plongeant le glaive au cœur, ils pointent l’adoption,
    Sans craindre aucun écueil, comme évidente option.
    Mais le droit de l’enfant est inaliénable
    À jamais face au droit à l’enfant « opposable ».

    Je voudrais que toujours force reste à la loi
    De la Nature, afin qu’un vœu de bon aloi
    Trouve dans la raison réponse bienveillante
    Au profit de Français que l’amour trop enchante !

    Mercredi, 16 janvier 2013

    Cordialement Gérard

Exprimez-vous en postant un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Inspiration musicale

Evasion poétique

Espérance française

Discussions animées

%d blogueurs aiment cette page :