Réflexions d'une jeune fille engagée

La Révolution française mène les hommes plus que les hommes ne la mènent

Joseph de Maistre

 » La Révolution française mène les hommes plus que les hommes ne la mènent. […] Plus on examine les personnages en apparence les plus actifs de la Révolution, et plus on trouve en eux quelque chose de passif et de mécanique.

On ne saurait trop le répéter, ce ne sont point les hommes qui mènent la Révolution, c’est la Révolution qui emploie les hommes.

On dit fort bien quand on dit qu’elle va toute seule. Cette phrase signifie que jamais la Divinité ne s’était montrée d’une manière si claire dans aucun événement humain. Si elle emploi les instruments les plus vils, c’est qu’elle punit pour régénérer. » 

—–

« Jamais un plus grand crime n’appartint à un plus grand nombre de coupables. Chaque goutte du sang de Louis XVI en coûtera des torrents à la France… » 

Exécution de Louis XVi

Joseph de Maistre, Considérations sur la France, ch. I, ch.II

———————–

« Les dix-huit francs » Chanson historique contre-révolutionnaire, fin 1792

« Le Parisien un jour dira A ce Sénat plein d’arrogance 
Et ce beau jour dans peu viendra 
Oui, vous avez perdu la France
Fichez-nous le camp 
Plus de dix-huit francs 
Vous n’en aurez pas davantage (bis).

Pour supprimer tous les abus
Nous formons un Aréopage.
Mais nous nous sommes aperçus
Qu’il est des fous à tout âge.
Fichez nous le camp, etc.

Vous avez pillé le clergé
Qui soulageait notre misère 
;

Tout comme nous il eût payé
Pour acquitter la dette entière.
Fichez nous le camp, etc.

Par votre timbre et vos impôts
Aux Français la peine est commune
Vous nous avez rendus égaux
Mais c’est égaux en infortune.
Fichez nous le camp, etc.

Jadis on voyait des écus
Hélas quel funeste présage !
Dans le commerce on n’en voit plus
Et notre argent est en image.
Fichez nous le camp, etc.

Nous avons cru sous votre loi,
Que nous serions dans l’abondance
Fuyez et rendez-nous le Roi
Dans lui seul est notre espérance,
Ce sont ses enfants
Qui sont repentants,Son cœur n’en veut pas davantage. (bis)« 

Coeur de Jésus
 
Publicités

3 commentaires sur “La Révolution française mène les hommes plus que les hommes ne la mènent

  1. Ariane
    19 juillet 2013

    Bonnes citations, signe de bonnes lectures… Joseph de Maistre, en plus de son génie incontestable et de ses réflexions sur la franc-maçonnerie – la vraie-, aura magnifiquement théorisé la Révolution française, mais aussi apportera des pensées sur l’homme plus que marquantes :  » l’homme entier n’est que maladie ».

    Bravo jeune fille-engagée, Joseph de Maistre est un auteur dont les écrits marquent à jamais les orientations philosophiques et politiques.

  2. Théodore de Valakine
    19 juillet 2013

    Courtes citations qui en disent long, très long… Avant-bouche avant le repas à déguster sur le blog La Question : http://www.la-question.net/archive/2009/04/22/l-essence-satanique-de-la-revolution-francaise.html .

    Merci pour cette piqûre de rappel : la contre-révolution est marche, et quel bonheur d’observer qu’elle est poussée par de jeunes-hommes et jeunes-filles engagées !

  3. La femme catholique
    20 juillet 2013

    A reblogué ceci sur .

Exprimez-vous en postant un commentaire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 19 juillet 2013 par dans Faits de société, et est taguée , , .

Inspiration musicale

Evasion poétique

Espérance française

Discussions animées

%d blogueurs aiment cette page :